Méditation chrétienne

Forum d'échange et de partage autour de la pratique de la méditation chrétienne selon l'enseignement de John Main, osb.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Quand la méditation est-elle chrétienne?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
christian34



Messages : 9
Localisation : en Christ

MessageSujet: Re: Quand la méditation est-elle chrétienne?   Dim 8 Avr 2012 - 22:18

anne a écrit:
oui, j'ai rencontré des personnes assez proches du boudhisme et qui n'étaient pas surs de rencontrer le Dieu des chrétiens dans cette méditation.
d'autres ne savaient pas ce qui se passait et ne recherchait rien ni personne et encore moins Dieu.
cela ne me gêne pas en soi, chacun son chemin mais je me demande si la méditation chrétienne ne devient pas alors méditation tout court ou
une séance de "midfulness"?

Bonjour,

Pendant la méditation il est possible que rien ne se passe ou que nous ne reconnaissions pas le Christ ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ). En revanche, le fait d'avoir pris ce temps d'attention et de silence, en disant le mantra, peut se faire ressentir de façon plus évidente en dehors de la méditation. Pour ma part, il m'arrive régulièrement de vivre une rencontre ou un office d'une façon plus intense, et dans ces cadres là, il ne fait aucun doute qu'il s'agit du Dieu des chrétiens.

Mais apporter une réponse chrétienne à cette question est en effet complexe. Pour ma part, j'ai croisé plusieurs personnes revenant du bouddhisme pour ancrer leur cheminement dans la foi chrétienne. Ils voyaient une différence décisive au niveau des thèmes qui ont habituellement tendance à fâcher : la conscience du péché et la grâce du pardon.

Cependant, le témoignage qui m'a le plus interpelé est peut-être celui d'Arouna Lipschitz, une femme d'origine juive qui a rejeté sa religion pour devenir moine en Inde pendant 10 ans jusqu'à être ordonné swami (maître hindou). Elle fit ensuite volte-face pour une spiritualité basée sur le développement personnel (pas loin de l'extrême inverse !). Elle dit s'être rendu compte qu'à force de travailler sur son égo, les autres n’existaient plus dans son monde réel : "J’étais installée sur un banc, dans le mal d’une grande ville canadienne, je regardais les gens, me moquant d’eux, de leur façon de marcher, de s’exprimer, de s’habiller et tout à coup, j’ai vu leurs visages, le visage humain de chacun, sa part de vulnérabilité, sa fragilité et donc sa force. Ce regard différent posé sur eux m’a permis de redescendre dans mon cœur et, soudain, de les trouver intéressants et dignes d’être aimés". Pour elle, la méditation poussée à son extrême dans une quête spirituelle, nous entraîne vers le mystère, l'essence des choses, vers le retour à l'Un, qui gomme la conscience d'altérité (non-dualisme) si importante dans la spiritualité judéo-chrétienne.

L'impression que ces témoignages me donnent c'est qu'il est possible d'aller assez loin et de connaître des expériences de lumières, d'énergies, d'éveil, de réaliser un accomplissement humain, parfois impressionnant, mais qui reste toujours inférieur à la grâce de Dieu révélé comme le tout Autre. Le constat que dresse Saint Paul, et le Christianisme, c'est qu'il est impossible à l'homme d'atteindre Dieu et de réaliser lui-même son salut. L'auteur du "Nuage de l'Inconnaissance" conscidère que cette forme de prière est un don et un appel. Aussi, la méditation n'est idéalement chrétienne que si nous laissons l'Esprit du Christ prier en nous, en y étant attentif, dans la conscience de la présence.

Le staretz Silouane, moine du mont Athos qui pratiquait l'hésychasme (proche de la méditation chrétienne) mettait en garde contre ce qu'il jugeait être des illusions (Archimandrite Sophrony, Starets Silouane, moine du mont Athos, Vie - Doctrine - Ecrits - Edition Présence, Belley, 1982, p. 101. 151-173. 177) :

- L'impassibilité n'est pas un au-delà du bien et du mal,
- La contemplation ne doit pas résulter d'une contrainte imposée au mental (forcer sur le mantra et adopter une répétition mécanique),
- Ne pas confondre l'expérience de Dieu et celle du dépouillement. Si nous ressentons un repos et une douceur particulière c'est d'abord en conséquence d'une libération que permet la méditation. Si nous percevons comme une lumière ce n'est pas encore Dieu, mais la dimmension de l'esprit de l'homme (selon l’anthropologie ternaire corp, âme, esprit) créé à l'image de Dieu.
- La méditation doit procéder d'un élan vers Dieu, d'un sentiment de retour à Dieu (repentir/métanoia), d'une élévation du coeur.

Les conseils qu'on entendra souvent côté orthodoxe, concernent le faite de mener une vie chrétienne active, de lire et partager la parole au sein de l'église, de ne pas négliger les autres formes de prière. La méditation devient alors la forme de piété la plus élevée qui dépend du reste de l'édifice.

On peut lire ces choses chez John Main et Laurence Freeman qui de mon point de vu ne donnent pas le même rôle à la méditation que celui qu'on peut retrouver dans les spiritualités orientales. De la même manière les musulmans, les juifs, ou les zoroastriens adressent des prières monothéistes à Dieu. Ce n'est pas pour autant que ça prend le même sens que la prière chrétienne. Un méditant non-chrétien pourra avoir une interprêtation différente de son expérience elle même guidée par sa démarche de recherche. Quelqu'un qui n'est pas en recherche risque alors de trouver un vide.
Revenir en haut Aller en bas
JM

avatar

Messages : 126
Localisation : Breviandes
Emploi/loisirs : retraite
Humeur : bien dans sa tete

MessageSujet: Re:    Lun 9 Avr 2012 - 5:40

Merci Christian pour cette réponse

Oui ,il s'agit du Dieu des Chrétiens .

Chez moi ,dans ma chambre, dans une église ,pendant ce temps d'adoration ,en tout lieu .

Maranatha ,viens Seigneur Jésus.


Revenir en haut Aller en bas
anne



Messages : 20
Localisation : france

MessageSujet: mantra   Lun 9 Avr 2012 - 6:47

merci Christian pour cette longue réponse si riche.....oui la méditation chrétienne n'est pas un chemin tout tracé. Il y a des courbes de des virages et il n'est pas évident pour tout le monde de toujours trouver le Dieu des chrétiens. Ce qui semble évident pour JM ne l'est pas pas tous les jours en tout cas pour moi....
Je reprends la citation de Christian ;"la méditation n'est vraiment chrétienne que si nous laissons l'Esprit du Christ prier en nous en y étant attentif dans la conscience de sa présence"
Comment être "attentif" dans la méditation où nous sommes censés laisser nos idées, pensées, images... passer comme des nuages sans s'y accrocher?Etre attentif demande justement d'être en éveil donc encore ébaucher des idées?????
Revenir en haut Aller en bas
christian34



Messages : 9
Localisation : en Christ

MessageSujet: Re: Quand la méditation est-elle chrétienne?   Lun 9 Avr 2012 - 11:35

Mon expérience de foi me laisse l'impression générale qu'au premier abord Dieu peut nous tomber dessus et survenir du jour au lendemain sans que l'on s'y attende, et sans que l'on puisse mettre la main dessus. Dieu n'apparaît alors pas comme quelqu'un ou comme une force qui se trouve, mais comme venant à notre rencontre sans que cela ne dépende de nous. Parfois il nous faudra ouvrir un livre, méditer en traversant une nuit de la foi, et d'autres fois ne rien faire. C'est assez aléatoire, mais mes nuits ont tout de même fortement diminué, et quand elles sont là, je ne les aborde plus sous le même angle.

Sur le reste, je ne trouve rien d'autre à ajouter que ce qui est dit dans ces deux lettres hebdomadaires :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] => sur l'attention
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] => sur l'absence de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
JM

avatar

Messages : 126
Localisation : Breviandes
Emploi/loisirs : retraite
Humeur : bien dans sa tete

MessageSujet: Re   Lun 9 Avr 2012 - 11:48

Rien n'est évident .
J'ai simplement fait le choix de ne plus chercher à comprendre avec mes neurones .
Je m'abandonne .
Pendant des années,j'ai coupé les "merdes" en 4 ,pour un résultat désastreux ,le fameux "oui ,mais ou le moi-je"
Lire la parole de Dieu ,la méditer ,et essayer de la mettre en pratique.
Mais aussi ,ne rien dire ,laisser l'Esprit Saint ,travailler .

Fort de cela,je respecte les pensées et pratiques de chacun .
Préférant la méditation au discours , je retourne à celle ci.
En union de prières .JM
Revenir en haut Aller en bas
myriam

avatar

Messages : 351
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Quand la méditation est-elle chrétienne?   Lun 9 Avr 2012 - 12:02

anne a écrit:

Comment être "attentif" dans la méditation où nous sommes censés laisser nos idées, pensées, images... passer comme des nuages sans s'y accrocher?Etre attentif demande justement d'être en éveil donc encore ébaucher des idées?????
Ce que je pourrais encore ajouter à ce que dit Christian, et à l'expérience de JM, c'est que l' attention dont il est question est bien plus que le simple "faire attention" ordinaire. Oui cette attention suppose que je sois autant que possible en éveil, éveillée, présente. Elle est indissociable du fait d'être, de la conscience d'être si je peux dire.
Alors oui bien sûr elle est conscience de la naissance des idées aussi, mais comme je la comprends elle n'en dépend absolument pas: elle englobe tout et traverse tout; elle n'est pas exclusivement liée aux fonctions de la pensée, elle englobe toutes les manières d'être au monde .Elle est le ciel avec ou sans nuages , elle est le Silence fondamental avec ou sans les bruits de la vie.

Le fameux "être simplement" dont parlent John Main et Laurence Freeman.

L'autre mot qui irait bien je trouve ,c'est conscience ,consciemment . Il n'est pas forcément nécessaire de penser que je suis consciente pour l'être, de même je ne suis pas plus en Dieu ou dans la Présence du Christ parceque je suis entrain d'y penser.

Là je sens bien que ma pensée rationnelle commence à se rebiffer et pourtant du point de vue de ce que je vis en profondeur c'est véridique et évident .
Revenir en haut Aller en bas
http://foidemauvaiseherbe.over-blog.com/
JM

avatar

Messages : 126
Localisation : Breviandes
Emploi/loisirs : retraite
Humeur : bien dans sa tete

MessageSujet: Re: Quand la méditation est-elle chrétienne?   Lun 9 Avr 2012 - 14:25

Méditer pour chercher le Christ qui est en nous
Prière silencieuse qui monte vers le Père .

Bonne semaine à tous .
Revenir en haut Aller en bas
JM

avatar

Messages : 126
Localisation : Breviandes
Emploi/loisirs : retraite
Humeur : bien dans sa tete

MessageSujet: Re -Mantra   Sam 14 Avr 2012 - 7:39

40 jours pour monter vers Paques,40 jours pour méditer,pour prier en répétant le "mot"
Il est ressuscité ,il se tient sur le rivage de nos existences et il veut y révéler sa plénitude .
Donne nous de savoir reconnaître alors tout ce qui est stérile en nos vies , afin que tu puisses combler nos mains vides de la plénitude de ta grâce .Amen.

Nous ,voila maintenant ,pécheurs d'hommes,proclamons la bonne nouvelle .

En union de prières et de méditation chrétienne .

JM 938619
Revenir en haut Aller en bas
gothon

avatar

Messages : 5
Localisation : bourgogne franche comté

MessageSujet: entrée dans la conversation   Jeu 20 Sep 2012 - 7:42

je débarque dans le forum et "tombe" sur des échanges riches et vivants. Pour le moment je me désaltère en lisant après une sécheresse difficile à vivre sans le partage. MERCI AU FORUM d'exister.
Revenir en haut Aller en bas
myriam

avatar

Messages : 351
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Quand la méditation est-elle chrétienne?   Jeu 20 Sep 2012 - 7:50

Oui je compte aussi sur ce forum pour rompre un peu cette solitude que nous devons subir parfois . Pour l'instant il démarre seulement et il y a encore peu de monde mais j'espère que petit à petit il fera son office dans la sincérité, le respect de chacun et la confiance [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://foidemauvaiseherbe.over-blog.com/
Isabelle



Messages : 16
Localisation : Haguenau

MessageSujet: Re: Quand la méditation est-elle chrétienne?   Mar 23 Oct 2012 - 12:57

anne a écrit:
oui, j'ai rencontré des personnes assez proches du boudhisme et qui n'étaient pas surs de rencontrer le Dieu des chrétiens dans cette méditation.
d'autres ne savaient pas ce qui se passait et ne recherchait rien ni personne et encore moins Dieu.
cela ne me gêne pas en soi, chacun son chemin mais je me demande si la méditation chrétienne ne devient pas alors méditation tout court ou
une séance de "midfulness"?

Voila un sujet passionnant. En ce qui me concerne, je pense un peu comme Myriam que l'on ne peut juger de rien. Effectivement, si l'on pratique de la méditation dans l'esprit Chrétien, c'est que l'on croit en Dieu ou en quelque chose qui se rapproche de cette idée. Mais on peut pratiquer la méditation avec des conceptions très différentes.

Déjà, il peut être intéressant de se demander ce que l'on met derrière la notion de "Dieu des Chrétiens". Ma croyance à moi est que "Dieu" est à la fois unique et multiple, il s'exprime à travers la multiplicité et on ne peut qu'éventuellement deviner ou découvrir très progressivement une petite partie d'une de ces infinies facettes, et encore à partir de notre condition humaine qui est forcémment limité et soumise à la faillibilité. Ce terme "Dieu" est d'ailleurs un terme particulièrement humain, alors savoir ce que l'on trouve exactement en méditant Very Happy . Je pense que même ceux qui ne croient pas et qui ne recherchent rien trouvent tout de même quelque chose, même si ce n'est pas la même facette que les chrétiens. Peut-être trouve-t-on une part de nous-même, ce qui constitue notre essence véritable et qui n'est rien d'autre qu'une expression de "l'Eternel". Peut-être ne peut-on trouver que ce que l'on recherche et ce qui est accepté de nous être révélé selon ce que nous sommes. Mais au final, est-ce vraiment si important? Wink Ce n'est évidemment que mon ressenti.
Revenir en haut Aller en bas
JM

avatar

Messages : 126
Localisation : Breviandes
Emploi/loisirs : retraite
Humeur : bien dans sa tete

MessageSujet: mantra   Mar 23 Oct 2012 - 20:09

La méditation,c'est chrétien.Pratiquer par d'autres ,cela porte le nom de relaxation
La méditation chrétienne ou prière silencieuse consiste à calmer tout le bazar qui nous anime ,à essayer de freiner ou canaliser toutes les pensées qui nous submergent ,pour qu'enfin ,le silence s'installe et pour qu'enfin ton Dieu te parle.
On peut toujours critiquer la messe ,pourtant ,il y a un temps fort ,l'Eucharistie ,un chrétien ne peut pas se passer de ce moment .
Christ qui se donne en nourriture aux hommes ,ceci est mon corps,ceci est mon sang ,ce sang donné à sa mort sur la Croix ,pour nos péchés .
Sans cela,il n'y a pas de chemin de guérison possible ,pas de chemin de liberté .
Voila ,une des raisons ,pourquoi certaines choses ont bizarrement moins d'importance .

Bien entendu,j'expose ici mon modeste point de vue ou mon vécu .
Je ne veux froisser personne ,si c'est le cas ,il faut d'emblée accepter mes excuses .

De plus en plus souvent ,l'idée de quitter ce forum me hante ,tout simplement pour le silence,pour la méditation,pour ne rien dire ,pour laisser aller .

Bonne prière ,bonne méditation .Maranatha, Viens Seigneur Jésus .



Revenir en haut Aller en bas
louis
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 66
Localisation : Lyon X-Rousse
Emploi/loisirs : lecture, musique, vélo
Humeur : égale !

MessageSujet: Re: Quand la méditation est-elle chrétienne?   Mer 24 Oct 2012 - 14:55

Bonjour,

Juste avant l'email m'indiquant une nouvelle réponse dans ce forum, je venais d'en consulter un autre, envoyé par l'INREES - site auquel je suis abonné et sur lequel j'avais lu ces deux articles de Fabrice MIDAL : Ecole Occidentale de Méditation que certains d'entre vous connaissent sans doute. Il y décrit la méditation d'un point de vue non pas chrétien, mais bouddhiste. J'ai pensé que cela pouvait amener un éclairage complémentaire à ce qui s'est dit plus haut.

Fabrice Midal vous répond sur la méditation

Pratiquer la méditation, avec Fabrice Midal
Revenir en haut Aller en bas
JM

avatar

Messages : 126
Localisation : Breviandes
Emploi/loisirs : retraite
Humeur : bien dans sa tete

MessageSujet: re   Mer 24 Oct 2012 - 15:33

Sans moi.
Pour une seule raison,ou est le Christ?
C'est bien lui,l'élément central,celui qui nous emmène vers le Père.
Alors que dire de l'Esprit Saint qui habite en nos coeurs .
Je file aux vêpres, suivi de l'aviation du St Sacrement
Bonne soirée. A+ JM
Revenir en haut Aller en bas
myriam

avatar

Messages : 351
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Quand la méditation est-elle chrétienne?   Mer 24 Oct 2012 - 22:14

JM SZUCS a écrit:


Bien entendu,j'expose ici mon modeste point de vue ou mon vécu .
Je ne veux froisser personne ,si c'est le cas ,il faut d'emblée accepter mes excuses .

De plus en plus souvent ,l'idée de quitter ce forum me hante ,tout simplement pour le silence,pour la méditation,pour ne rien dire ,pour laisser aller .

Bonne prière ,bonne méditation .Maranatha, Viens Seigneur Jésus .




JM SZUCS a écrit:
Sans moi.
Pour une seule raison,où est le Christ?
C'est bien lui,l'élément central,celui qui nous emmène vers le Père.
Alors que dire de l'Esprit Saint qui habite en nos coeurs .
Je file aux vêpres, suivi de l'aviation du St Sacrement
Bonne soirée. A+ JM

J'ai tenté de respecter et d'être en communion avec ce silence que tu souhaites JM ; il est tout habité de ces questions essentielles que tu poses pour les autres mais qu'il est toujours bon de rouvrir pour moi-même .

Je le romps juste un instant pour remercier Louis de ces textes très interessants qui auraient peut-être leur place dans la bibliothèque du forum non ?

Merci à vous JM et Isabelle pour l'expression de vos ressentis .
Voilà chuut, belle nuit .
Revenir en haut Aller en bas
http://foidemauvaiseherbe.over-blog.com/
JM

avatar

Messages : 126
Localisation : Breviandes
Emploi/loisirs : retraite
Humeur : bien dans sa tete

MessageSujet: re   Jeu 25 Oct 2012 - 3:39

5h du matin, l'heure des vigiles. Les premières sont vers 2 h ,je suis en retard, je vais donc faire les 2 dans la foulée. Il n'y a aucune obligation,mais cela permet de réciter les 150 psaumes dans la semaine.. Je file.A+ JM
Revenir en haut Aller en bas
myriam

avatar

Messages : 351
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Quand la méditation est-elle chrétienne?   Jeu 25 Oct 2012 - 11:31

Isabelle a écrit:

Déjà, il peut être intéressant de se demander ce que l'on met derrière la notion de "Dieu des Chrétiens". Ma croyance à moi est que "Dieu" est à la fois unique et multiple, il s'exprime à travers la multiplicité et on ne peut qu'éventuellement deviner ou découvrir très progressivement une petite partie d'une de ces infinies facettes, et encore à partir de notre condition humaine qui est forcément limité et soumise à la faillibilité. Ce terme "Dieu" est d'ailleurs un terme particulièrement humain, alors savoir ce que l'on trouve exactement en méditant Very Happy . Je pense que même ceux qui ne croient pas et qui ne recherchent rien trouvent tout de même quelque chose, même si ce n'est pas la même facette que les chrétiens. Peut-être trouve-t-on une part de nous-même, ce qui constitue notre essence véritable et qui n'est rien d'autre qu'une expression de "l'Eternel".
Merci Isabelle je ressens beaucoup de coeur dans ta vision.
Elle me fait penser à ce conte initiatique soufi tu le connais Very Happy?
Citation :
Les aveugles et l’éléphant ou "l'éléphant dans la maison obscure"

Au-delà de Ghor (1) s’étendait une cité dont tous les habitants étaient aveugles. Un roi arriva en ces lieux, accompagné de sa cour et de toute une armée ; ils établirent un camp dans le désert.
Or ce monarque possédait un éléphant puissant qu’il lançait dans la bataille pour accroître la terreur de ses ennemis.
La populace brûlait de voir l’éléphant et certains des membres de cette communauté d’aveugles se précipitèrent en désordre à sa découverte.

Comme ils ne connaissaient ni la forme ni même le contour de l’éléphant, ils le tâtèrent à l’aveuglette, recueillant des informations en touchant telle ou telle partie de l’animal.

Chacun croyait savoir quelque chose parce qu’il avait pu en sentir une partie.

Lorsqu’ils revinrent auprès de leurs concitoyens, ils furent aussitôt entourés de groupes avides. Tous étaient anxieux, bien à tort, d’apprendre la vérité de ceux-là mêmes qui étaient dans l’erreur.

Ils posèrent des questions sur la forme et l’apparence de l’éléphant et ils écoutèrent tout ce qu’on leur en dit.

On interrogea sur la nature de l’éléphant l’homme dont la main avait atteint une oreille. Et cet homme d’affirmer :« C’est une grande chose rugueuse, aussi large qu’un tapis. »

Celui qui avait touché la trompe proclama : « Moi je ne sais à quoi m’en tenir. Cela ressemble à un tuyau droit et
creux, horrible et destructeur. »

« Il est puissant et ferme comme une colonne », dit à son tour celui qui avait tâté les pattes.

Chacun avait touché une partie du corps de l’éléphant. Chacun l’avait incorrectement perçu. Aucun ne connaissait le tout : la connaissance n’est pas la compagne des aveugles. Tous imaginaient quelque chose. Et l’image qu’ils s’en faisaient était fausse.

La créature ne sait rien de la divinité. Les voies de l’intellect ordinaire ne sont pas la Voie de la science divine.


Hakim Sanai (dans le premier livre de son "Jardin muré de la vérité". Sanai mourut en 1150.)





(1) Ghôr est une province montagneuse du centre de l'Afghanistan.

Revenir en haut Aller en bas
http://foidemauvaiseherbe.over-blog.com/
Isabelle



Messages : 16
Localisation : Haguenau

MessageSujet: Re: Quand la méditation est-elle chrétienne?   Sam 27 Oct 2012 - 16:31

JM SZUCS a écrit:
La méditation,c'est chrétien.Pratiquer par d'autres ,cela porte le nom de relaxation
La méditation chrétienne ou prière silencieuse consiste à calmer tout le bazar qui nous anime ,à essayer de freiner ou canaliser toutes les pensées qui nous submergent ,pour qu'enfin ,le silence s'installe et pour qu'enfin ton Dieu te parle.
On peut toujours critiquer la messe ,pourtant ,il y a un temps fort ,l'Eucharistie ,un chrétien ne peut pas se passer de ce moment .
Christ qui se donne en nourriture aux hommes ,ceci est mon corps,ceci est mon sang ,ce sang donné à sa mort sur la Croix ,pour nos péchés .
Sans cela,il n'y a pas de chemin de guérison possible ,pas de chemin de liberté .
Voila ,une des raisons ,pourquoi certaines choses ont bizarrement moins d'importance .

Bien entendu,j'expose ici mon modeste point de vue ou mon vécu .
Je ne veux froisser personne ,si c'est le cas ,il faut d'emblée accepter mes excuses .

De plus en plus souvent ,l'idée de quitter ce forum me hante ,tout simplement pour le silence,pour la méditation,pour ne rien dire ,pour laisser aller .

Bonne prière ,bonne méditation .Maranatha, Viens Seigneur Jésus .




Ben déjà je trouve bien que quelqu’un dise que la méditation c’est chrétien, surtout quand on pense que la méditation silencieuse telle que nous l’a pratiquons aujourd’hui est restée dans l’oubli durant plusieurs siècles, et que ce n’est que depuis quelques années qu’elle refait surface. Cette idée reste encore assez rare je trouve, car pas assez connue. D’ailleurs, il y a deux semaines, j’ai été faire un tour aux Etats Généraux du Christianisme à Strasbourg organisés par le magazine « La Vie ». L’une des conférences qui a eu lieu était justement : « La méditation est-ce bien Chrétien ? ». Un prêtre Catholique et un Bouddhiste discutait de ce thème. Parce que pour la plupart des gens, la méditation c’est Bouddhiste et chez les chrétiens ca se limiterai aux prières classiques et à la lecture de la Bible.

Je suis d’accord avec toi JM, la messe est également importante, c’est une chose que je ne critique pas du tout. Tu m’excuseras donc également si certains de mes propos ont pu te heurter. Je me dois peut-être de préciser ce que j’ai dit. Les personnes qui ne recherchent rien de spirituel au départ sont sans doute plus dans une démarche de relaxation, de se sentir juste mieux dans leur vie et ça n’est plus vraiment de la méditation, en tout cas au sens où nous nous l’entendons, je suis tout à fait d’accord.

Ce que j’ai voulu expliquer, c’est que même si ces gens partent au départ sans rien rechercher, rien ne dit qu’il ne se passe rien pour eux. J’ai déjà pu souvent entendre des témoignages ou récits de personnes totalement athées qui ont vécus des expériences spirituelles très fortes, que ce soit par une forme de méditation ou dans d'autres situations. Ils étaient d’un coup, on peut dire touché par la grâce et se sont convertis. Ces gens ne connaissaient pas la méditation chrétienne et souvent ne recherchaient rien du tout et pourtant ce qu’ils ont vécues leur est littéralement tombé dessus et les a transformé. Il y a donc là quelque chose qui me pose question, comme il est écrit "l'Esprit souffle où il veut". Tout simplement, je ne peux pas savoir ce que les autres vont trouver dans leur méditation ou simple relaxation et que ce n’est pas parce qu’ils ne recherchent rien qu’ils ne trouveront rien, ou qu’ils trouveront moins que moi. En tout cas, je préfère ne rien en dire. Je ne sais pas si j’ai été plus compréhensible Very Happy .

Par contre, je peux témoigner de ma propre expérience. Pour avoir pratiqué pendant un certain temps la méditation Bouddhiste et avoir étudié les différentes sortes de méditations Bouddhistes, j’ai pu me rendre compte que leur méditation à eux n’a rien à voir avec de la relaxation Smile . C’est parfois même plutôt l’inverse Rolling Eyes . C’est une véritable ascèse spirituelle. Mais les textes du lien de Louis l'explique assez bien.

Je remercie JM de nous ramener à l’essentiel qui est le Christ. Peut-être effectivement, vaut-il mieux garder le silence et continuer à méditer. D’ailleurs, je suis désolée de m’être un peu étalée pour ma réponse. J’arrêterai donc là mon témoignage, chaque expérience est différente et au final, « tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien », donc bon cheminement à chacun sur son propre chemin de liberté et d’Amour. minirose
Revenir en haut Aller en bas
Isabelle



Messages : 16
Localisation : Haguenau

MessageSujet: Re: Quand la méditation est-elle chrétienne?   Sam 27 Oct 2012 - 16:48

myr a écrit:
Merci Isabelle je ressens beaucoup de coeur dans ta vision.
Elle me fait penser à ce conte initiatique soufi tu le connais Very Happy?
Citation :
Les aveugles et l’éléphant ou "l'éléphant dans la maison obscure"

Au-delà de Ghor (1) s’étendait une cité dont tous les habitants étaient aveugles. Un roi arriva en ces lieux, accompagné de sa cour et de toute une armée ; ils établirent un camp dans le désert.
Or ce monarque possédait un éléphant puissant qu’il lançait dans la bataille pour accroître la terreur de ses ennemis.
La populace brûlait de voir l’éléphant et certains des membres de cette communauté d’aveugles se précipitèrent en désordre à sa découverte.

Comme ils ne connaissaient ni la forme ni même le contour de l’éléphant, ils le tâtèrent à l’aveuglette, recueillant des informations en touchant telle ou telle partie de l’animal.

Chacun croyait savoir quelque chose parce qu’il avait pu en sentir une partie.

Lorsqu’ils revinrent auprès de leurs concitoyens, ils furent aussitôt entourés de groupes avides. Tous étaient anxieux, bien à tort, d’apprendre la vérité de ceux-là mêmes qui étaient dans l’erreur.

Ils posèrent des questions sur la forme et l’apparence de l’éléphant et ils écoutèrent tout ce qu’on leur en dit.

On interrogea sur la nature de l’éléphant l’homme dont la main avait atteint une oreille. Et cet homme d’affirmer :« C’est une grande chose rugueuse, aussi large qu’un tapis. »

Celui qui avait touché la trompe proclama : « Moi je ne sais à quoi m’en tenir. Cela ressemble à un tuyau droit et
creux, horrible et destructeur. »

« Il est puissant et ferme comme une colonne », dit à son tour celui qui avait tâté les pattes.

Chacun avait touché une partie du corps de l’éléphant. Chacun l’avait incorrectement perçu. Aucun ne connaissait le tout : la connaissance n’est pas la compagne des aveugles. Tous imaginaient quelque chose. Et l’image qu’ils s’en faisaient était fausse.

La créature ne sait rien de la divinité. Les voies de l’intellect ordinaire ne sont pas la Voie de la science divine.


Hakim Sanai (dans le premier livre de son "Jardin muré de la vérité". Sanai mourut en 1150.)





(1) Ghôr est une province montagneuse du centre de l'Afghanistan.




J'avais déjà entendu ce très joli conte Very Happy , mais je ne connaissais pas trop son origine. Je suis bien contente d'apprendre qu'il s'agit d'un conte soufi. Je m'intéresse de plus en plus au soufisme que je trouve très riche et profond. Merci de l'avoir partagé flower . Il image vraiment bien ce que j'avais tenté de dire Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
JM

avatar

Messages : 126
Localisation : Breviandes
Emploi/loisirs : retraite
Humeur : bien dans sa tete

MessageSujet: Re   Dim 28 Oct 2012 - 4:23

No souci ,parfois je m'emballe .
Pourtant, je devrais me taire ,et surtout copier le comportement du petit singe vert (rien voir,rien entendre et ne rien dire)

Il fut un temps ou j'ai cherché dans tous les sens ,cela c'est bien calmé,en toute modestie,j'ai trouvé la prière porte du chemin,j'ai posé ma Foi sur un roc solide .

Rien n'est simple,je suis mon principal ennemi ,celui qui tire sur l'ambulance .

Oui se taire ,pour laisser agir Christ en nous .

A+ JM

Ne pas oublier,aujourd'hui "Messe des Malades"
Revenir en haut Aller en bas
christian34



Messages : 9
Localisation : en Christ

MessageSujet: Quand la méditation est-elle chrétienne?   Dim 28 Oct 2012 - 14:13

La méditation chrétienne n'a peut être pas existé en tant que telle comme on est obligé de la présenter aujourd'hui, mais en revanche elle était le préalable indispensable ou partie intégrante de la lecture biblique, de la prière, de l'oraison, de la messe/eucharistie/liturgie, ce qui n'est plus le cas depuis un bon moment. Elle était au cœur de la démarche de foi, sans qu'on ait à avoir à l'appeler méditation avant qu'elle ne soit remplacé par des motivations plus idéologiques, humanistes/existentialistes, rationalistes, doloristes, sentimentalistes...etc.

Je comprends plus ou moins ces courants intégristes qui ne connaissant pas la démarche de la méditation, tentent de revenir à la pureté originelle du Christianisme par le rejet des théories scientifiques, en s'isolant dans le communautarisme. Mais encore par le biais d'innovations comme le parler en langue ou la louange répétitive sur du pop-rock qui se rapprochent finalement de la récitation du mantra sans l'esprit d'ascèse qui va avec. Je ne vois pas comment on peut y parvenir autrement dans ces cas là. Probablement finissent-ils par réunir des conditions suffisantes pour vivre une foi qui leur convient, mais sans enseignement de qualité pour se nourrir correctement, au prix d'une hostilité permanente qui ne rend pas un bon témoignage, et d'une situation qui favorise l'égo quelque part.

Laurence Freeman dans l'introduction de son livre "La méditation voie de la lumière intérieure" montre l'orientation typiquement chrétienne qu'a pu avoir la méditation :

"La méditation était, au départ, étroitement liée à la lecture des Écritures chez les moines du désert. Chaque disciple recevait l'enseignement de son maître, selon une tradition personnelle. Méditer les écritures ne signifiait pas les penser ou les imaginer. Ce sens, beaucoup plus tardif a été transmis par des écoles spirituelles qui n'existaient pas durant les premières siècles du Christianisme. Méditer les Écritures signifiait plutôt en faire une partie de soi, par la mémorisation et la répétition. Pour que le disciple parvienne au degré de concentration, d'attention et de silence intérieur nécessaire, le professeur lui donnait un vers ou une phrase des Écritures à répéter continuellement en son for intérieur [...] Cette répétition permettait au moine d’expurger toutes les richesses de sa pensée et de parvenir à la pureté du cœur au moyen de la pauvreté de ce vers unique".

A ce moment là, elle ne fait pas donc pas particulièrement l'objet d'une méthode ou d'un exercice à la contemplation et apparaît d'avantage comme un conditionnement préalable à la lecture des textes sacrés. On saute alors sur l'occasion de reprocher à John Main d'instrumentaliser Jean Cassien pour se légitimer d'introduire des pratiques hindous. Seulement, l'homme du désert, du Proche-Orient et de l'Egypte à cette époque ne connaît pas la production d'images ou la spéculation intellectuelle à partir du contenu biblique comme on le pratique régulièrement aujourd'hui. Cet homme là a conservé sa capacité naturelle à faire descendre l'intellect dans le cœur, et n'est pas conditionné par une domination ambiante de l'intellect dans le mental.

Au contact de la philosophie grecque et des spéculations métaphysiques, l'approche sera différente chez les pères de l'église et contemplatifs. C'est la tradition des "ténèbres divines" ou de la "contemplation obscure" qui donnera d'autres accents à la méditation, comme on le connaît bien chez le Nuage de l'Inconnaissance, Saint Jean de la Croix, ou Nicolas de Cues. Pour en cerner les contours je vous conseil de lire un jour ce court traité du Pseudo-Denys l'Aréopagite qui est un monument de cette spiritualité : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour comprendre cette notion de ténèbres ces extraits du traité peuvent être important :

"Quant à toi, mon cher Timothée, exerce-toi sans relâche aux contemplations mystiques, abandonne toutes sensations et jusqu'aux spéculations de l'intelligence, laisse tout le sensible, tout l'intelligible, tout l'être et le non-être; ainsi, autant que tu en es capable, tu seras surélevé par la voie de l'inconnaissance jusqu'à ne plus faire qu'un avec Celui qui est au-delà de toute essence et de toute connaissance. [...] C'est alors que Moïse s'affranchit même de ce qu'il voit et de ceux qui le voient, il pénètre dans la Ténèbre vraiment mystique de l'inconnaissance, il ferme les yeux à toute saisie par l'intelligence et, dans une totale démission de tout ce qui se peut toucher ou voir, il appartient tout entier à Celui qui est au-delà de tout, il n'est plus à lui-même ni à personne d'autre, mais il est uni par le meilleur de lui-même à Celui qu'on ne peut absolument pas connaître, dans l'inactivité de toute connaissance et par cette inconnaissance même il connaît au-delà de l'intelligence."

Dans cette optique, il n'est donc plus question de purifier le cœur spécialement en vu d'intérioriser/méditer les Écritures comme chez les moines du désert, mais de mettre en évidence qu'il y'a une connaissance du coeur, qui s'étend au-delà de l'intelligence du mental. Ce qu'il ne semblait pas nécessaire d'affirmer de la même façon au désert. Cela devient alors dans ces cas là une méthode d'avantage orientée à l'encontre de la tentation du rationalisme, pour rétablir l'usage naturel et normal de la raison et de l'intuition.

A ce moment là on est plus forcément dans une méthode typiquement chrétienne, mais c'est le cadre dans lequel elle a lieu qui le détermine. Je pense que le plus important aujourd'hui est de faire front commun avec toutes les spiritualités pour rendre à l'homme son sens du divin sans lequel il n'y a pas de foi chrétienne possible.
Revenir en haut Aller en bas
myriam

avatar

Messages : 351
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Quand la méditation est-elle chrétienne?   Dim 28 Oct 2012 - 17:17

Au vu de la tournure des discussions j'ai pensé que pour plus de clarté il serait judicieux de diviser la discussion puisqu'elle ne concerne plus à proprement parler une question pratique à propos du mantra .
Comme je ne savais pas où la placer j'ai créé cette nouvelle rubrique: "La méditation: théories et concepts" mais le titre n'est sans doute pas parfait , je suis ouverte aux suggestions.

Merci en tout cas de tout coeur à vous .
Isabelle : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Et à toi Christian pour cet exposé bien clair qui m'ouvre sur une vision à travers le temps et l'histoire que je n'avais pas, du moins pas aussi clairement . C'est passionnant.
Je vais prendre le temps de digérer, d'assimiler .
Ces expressions qui me viennent spontanément "assimiler", "digérer", ne sont-elles pas à rapprocher de l'éclairage que tu apportes sur la tendance plus moderne des hommes à se fier essentiellement à la pensée et cette expression ancienne que justement nous n'utilisons plus "ruminer la parole" :elles font référence aux fonctions digestives qui ne nécessitent aucun acte volontaire de notre part , au contraire une certaine passivité est requise (ou du moins une saine détente) pour qu'elle puisse se faire dans les meilleures conditions .Et tout le corps est concerné alors pas seulement l'intellect .Il s'agit de faire sienne, dans une alchimie des plus subtiles la moindre particule, d'incorporer .
Elle est du domaine de l'être comme le rappelle sans cesse John Main .
Or la religion chrétienne n'est-elle pas la religion de "l'Incarnation" ?
Revenir en haut Aller en bas
http://foidemauvaiseherbe.over-blog.com/
anne



Messages : 20
Localisation : france

MessageSujet: Re: Quand la méditation est-elle chrétienne?   Jeu 1 Nov 2012 - 15:08

il faut respecter la sensibilité de chacun.... certains ont besoin de silence, alors ils ne consultent pas le blog lorsqu'ils sont dans cet état d'esprit
d'autres cherchent et ont besoin de partager.... ces derniers pourront aussi un moment ou un autre désirer le silence plus tard!!!
Revenir en haut Aller en bas
JM

avatar

Messages : 126
Localisation : Breviandes
Emploi/loisirs : retraite
Humeur : bien dans sa tete

MessageSujet: Re   Jeu 1 Nov 2012 - 18:12

Je viens de découvrir l'intitulé complet de ce forum.
Méditation chrétienne.
Forum d'échange et de partage autour de la pratique de la méditation chrétienne selon l'enseignement de John Main,osb.

Bonne méditation .A + JM


Revenir en haut Aller en bas
myriam

avatar

Messages : 351
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Quand la méditation est-elle chrétienne?   Jeu 1 Nov 2012 - 23:21

anne a écrit:
il faut respecter la sensibilité de chacun.... certains ont besoin de silence, alors ils ne consultent pas le blog lorsqu'ils sont dans cet état d'esprit
d'autres cherchent et ont besoin de partager.... ces derniers pourront aussi un moment ou un autre désirer le silence plus tard!!!
Oh oui Anne j'espère que tous ici se sentiront ainsi compris et acceptés .... I love you

JM SZUCS a écrit:
Je viens de découvrir l'intitulé complet de ce forum.
Méditation chrétienne.
Forum d'échange et de partage autour de la pratique de la méditation chrétienne selon l'enseignement de John Main,osb.

Bonne méditation .A + JM



Oui JM c'est le but de ce forum: favoriser d'une façon encore différente, grâce au net, des échanges riches comme il y en a déjà lors de rencontres, des retraites ou dans les groupes; et ce dans un esprit d'accueil de l'autre,d'écoute attentive de l'autre et de soi-même, de respect, de bienveillance, dans la fidélité à l'esprit du Père John Main et à son enseignement que continue à faire vivre le Père Laurence Freeman.

Voici le texte de la page d’accueil de notre site français :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :


Objet de la CMMC

« Transmettre et nourrir la pratique de la méditation selon l’enseignement de John Main, dans la fidélité à la tradition chrétienne et en vue de servir l’unité de tous. »



John Main OSB

Comme le disait John Main (1926-1982), l’expérience contemplative crée la communauté. Son génie est d’avoir retrouvé un moyen de faire cette expérience tirée de la tradition contemplative chrétienne et accessible aux gens ordinaires. Il
découvrit la pratique du mantra dans l’enseignement des moines du désert sur la « prière pure ». Constatant que ce chemin de prière pouvait conduire l’humanité moderne vers une vie spirituelle plus profonde, il recommanda d’intégrer deux périodes quotidiennes de méditation aux pratiques habituelles de la vie chrétienne.



Une voie de compassion

À l’heure actuelle, il apparaît de plus en plus clairement que la méditation est une voie de reconnaissance mutuelle et de compassion construisant un pont de l’esprit entre adeptes de religions différentes, entre riches et pauvres et entre tous ceux qui souffrent de conflits et de divisions. Les souffrances sociales et psychologiques de la société moderne appellent
une prise de conscience et une réponse contemplative.
John Main croyait que chaque être humain, quel que soit son mode de vie, est appelé à cette profondeur contemplative et en est capable.



Le groupe de méditation

Signes tangibles de cette vision, des groupes de méditants se forment dans le monde entier.
Beaucoup se réunissent toutes les semaines et soutiennent l’engagement de leurs membres dans la pratique quotidienne. Ces groupes s’appuient souvent sur les causeries et enseignements que John Main donna de son vivant à des groupes semblables. Chaque groupe est lié dans un esprit commun à la communauté dans son ensemble, aux niveaux national et mondial.

De nos jours, la plupart des groupes de méditation sont animés par des laïques. Ce renouvellement d’une tradition chrétienne de prière est potentiellement riche de rencontres, dans une foi commune, entre les diverses confessions. En fait, en méditant ensemble, ce sont tous les adeptes de toutes les
religions qui peuvent se rencontrer sur le fondement commun de leur humanité.



La Communauté mondiale de méditants chrétiens (CMMC)

Les méditants réunis à New Harmony (Indiana), à l’occasion du Séminaire John Main de 1991, décidèrent de donner une nouvelle forme à leur communauté en créant la CMMC. Elle est désormais présente dans une centaine de pays. Des individus, des groupes et des centres partagent la vision de paix et d’unité qui naît de la méditation. Les groupes se réunissent dans des demeures privées, des locaux paroissiaux, des bureaux, des hôpitaux, desprisons et des collèges.

Un réseau de centres est au service de cette communauté et de son œuvre d’enseignement. Le dialogue avec d’autres religions est né de cet approfondissement de la spiritualité chrétienne chez des gens venus de tous les horizons. Le lien avec la famille monastique bénédictine est particulièrement
valorisé. Un bulletin trimestriel comprenant une lettre spirituelle et
des informations est distribué dans le monde entier. Le site Internet constitue un forum mondial pour la communauté.

Chaque année se tient un Séminaire John Main. Ses invités de marque ont été, entre autres, Bede Griffiths, Jean Vanier, William Johnston, le Dalaï-lama, Mary McAleese,
Rowan Williams et Kallistos Ware.

Le Centre international de Londres est au service de la communauté toute entière et répond volontiers aux demandes de renseignements. Des communautés nationales se
sont organisées dans de nombreux pays, où elles proposent un programme de retraites et d’enseignements.
Bien chaleureusement à vous,
myriam
Revenir en haut Aller en bas
http://foidemauvaiseherbe.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la méditation est-elle chrétienne?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la méditation est-elle chrétienne?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Méditation Quotidienne : La véritable identité chrétienne
» La religion chrétienne est la vraie religion; elle est sainte et parfaite
» John Main et la méditation chrétienne
» Foi juive/foi chrétienne
» La Chandeleur est une fête religieuse chrétienne officiellement appelée la Présentation du Christ au Temple. On disait aussi autrefois Hypapante. Elle commémore la Présentation de l'enfant Jésus au Temple de Jérusalem et la purification (ou les relevaille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Méditation chrétienne  :: Vie spirituelle :: La méditation : théories et conceptions-
Sauter vers: