Méditation chrétienne

Forum d'échange et de partage autour de la pratique de la méditation chrétienne selon l'enseignement de John Main, osb.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Comment laisser les émotions se purifier dans la méditation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume



Messages : 16
Localisation : Sur Terre

MessageSujet: Comment laisser les émotions se purifier dans la méditation   Sam 9 Nov 2013 - 11:51

Je trouve que l'enseignement de Swami Prajnanpad (le maître de Arnaud Desjardins) fournit une explication très claire de ce en quoi consiste le travail sur les émotions.

Ce qui suit est tiré du livre "Psychanalyse et Sagesse orientale" de Daniel Roumanoff, ou ce disciple nous livre l'enseignement de Swami Prajnanpad à ce sujet.

Je pense que ceci est valable pour n'importe quelle forme de méditation, y compris chrétienne, ou parfois la grâce du St Esprit fais remonter de vieilles émotions qui ont besoin de sortir pour se purifier.
Et le tout et de les accepter, tout en restant sous le regard de Dieu, et de ne surtout pas les refouler afin de laisser la Grâce aller au bout de son oeuvre de purification.


Swami Prajnanpad montrait de manière très précise comment traiter une émotion.

a) D'abord reconnaître sa présence.

Le premier danger c'est de se couper, de se séparer de ce que l'on ressent et de créer une division, entre « ce que je ressens » et « ce que je devrais ressentir » ou encore « ce que je crois être » et « ce que je suis en réalité ».

"Quand une émotion est là, c'est la vérité du moment présent. Vous ne pouvez la refuser."
"Tout contact entraine une émotion. Acceptez-la. Reconnaître l'émotion ne veut pas dire agir selon cette émotion ou l'exprimer sans tenir compte du lieu, des circonstances, de la personne et du moment."


b) Accueillir et accepter l'émotion sans la justifier.
Après la reconnaissance de l'émotion, c'est l'accueil. Devenir un avec elle : ne pas se couper, ne pas se séparer, ne pas se diviser, mais faire corps avec elle, se l'approprier : "Si je découvre que je suis un démon, très bien, je suis un démon. C'est de là que je dois partir."

c) Écouter l'émotion.

Une fois reconnue et acceptée, l'émotion doit être écoutée. Il faut lui donner la parole. Elle doit avoir la possibilité de s'exprimer, de raconter son histoire.

Il ne faut pas craindre que l'émotion reste ou s'incruste et que l'on ne puisse pas s'en défaire. Plus elle s'exprime, moins elle sera forte. La non-expression la renforce.

d) Donner à l'émotion la possibilité de s'exprimer totalement.

De même qu'à un hôte venant d'un pays étranger, on laisse toute latitude pour s'exprimer sans porter sur lui de jugements de valeur, puisque ses critères de référence, son éducation, les mœurs de son pays sont différents, on accorde les mêmes facilités à l'émotion. On l'accompagne, on devient l'émotion. On est un avec elle, pour jouir d'elle et pour la connaître afin de répondre à la question : « Que veut-elle ? Puis-je la satisfaire et comment ? ». Car toute émotion est en fait une demande.

"Si vous avez une émotion, laissez-la s'exprimer autant que possible, soyez avec cette émotion ou plutôt, soyez l'émotion et elle s'épuisera alors rapidement."

"Parce que c'est la vérité du moment présent, laissez-la agir, produire ses effets. Vivez-la, exprimez-la. Au bout de quelques temps, si vous ne la contrôlez pas, si vous n'intervenez pas -et ce ne sera pas long- elle s'arrêtera d'elle-même."

"Vous êtes en colère. Vous exprimez votre colère. Et après cela ? La colère n'est rien d'autre que l'expression de quelque chose d'étranger qui est venu à vous. Et la colère essaye de le rejeter... Alors tous ces pleurs, toutes ces expressions émotionnelles que sont-elles ? Rien d'autre qu'une expression pour être soi-même. Toute activité n'est rien d'autre qu'un effort pour essayer de rejeter tout corps étranger qui est venu à vous et pour être vous-mêmes. Les émotions sont des expressions pour vous rendre libre."

"Sans agir, sans s'exprimer on ne peut trouver la vérité. L'émotion doit jouer son rôle. Si elle ne peut jouer son rôle, elle le jouera de manière anormale."
"L'esclavage de l'émotion est le seul esclavage. L'émotion est vaincue quand vous lui donnez une expression complète : c'est ce qu'on appelle (mukti) délivrance."


e) Discriminer, réfléchir et répondre à l'émotion.

"Être un avec l'émotion signifie être hors de l'émotion mais sans aucun refus, c'est à dire qu'il n'y a rien d'autre que l'émotion et la lucidité. Il n'y a donc pas de conflit . C'est ainsi que l'émotion disparaît."

"Comment se rendre libre de l'émotion ? En lui permettant de se développer et en essayant de voir sa nature et en agissant en conséquence. Laissez les émotions sortir. Très bien. Puis après cela, voyez la nature des émotions. Quelle en est la nature ? Pourquoi ces émotions ? Pourquoi est ce que je ressens les choses ainsi ?"


Les faits étant établis, il est possible de prendre une distance, de les placer dans leur contexte, de s'interroger sur les raisons et d'essayer de satisfaire la demande dans toute la mesure du possible. La discrimination rend possible une action délibérée et consciente et permet ainsi de dissoudre l'émotion.



Dans un cheminement chrétien de méditation, on va aussi accepter l'émotion qui apparait, et en laissant au Christ de soin de la purifier peu à peu.
C'est à Lui d'accomplir cette oeuvre de purification, et non à notre volonté qui ne peut nous être d'aucun secours pour purifier des choses profondément inscrites en nous.
Revenir en haut Aller en bas
myriam

avatar

Messages : 351
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Comment laisser les émotions se purifier dans la méditation   Mar 12 Nov 2013 - 17:48

He bien en voilà un texte utile !
Je m'étonne d'ailleurs qu'il y ait si peu de textes à propos des émotions.

Etant de nature très très émotive c'est après de très longues années (dizaines d'années déjà) que j'en suis venue à comprendre par moi-même ce que  conseille Swami Prajnanpad .
Mais comme ça m'aurait aidé d'avoir un texte comme ça à lire et relire parfois...

Comme je le vois, l' émotion est une des manifestations de cette extraordinaire pulsion de vie qui anime l'incarnation. Elle est cette merveilleuse énergie qui vibre, réagit , inter-réagit avec et au contact de tout ce qui constitue la création. Elle est par exemple mon moyen de communication privilégié avec les animaux, les plantes aussi. Elle réagit à la souffrance, au mal mais aussi à toute forme de beauté. C'est elle aussi qui sert souvent de moteur pour me pousser à chercher, à apprendre etc...Il y aurait de quoi écrire !

Mais sa vitalité ne sait pas discriminer et elle est là aussi pour vibrer avec tout ce qui se cache dans les zones d'ombre le rendant plus fascinant encore. Elle finit même à cet endroit par devenir elle -même une sorte d'objet en soi.
Dans ce que dit Swami Prajnanpad c'est ce que je lis aussi: je peux petit à petit  comprendre et donc me rappeler que l'émotion est une énergie, une réaction et même s'il est utile de l'interroger  elle n'est pas ce que je suis . Ce que je suis c'est l'attention qui prend conscience d'elle.
Une attention qui comme il le dit n'est pas un pouvoir comme on pourrait l'entendre ordinairement: si une émotion du genre tsunami a décidé d'occuper tout l'espace, même celui de la méditation, ça fait longtemps que j'ai compris qu'il n'y à rien à faire à part patienter. Mais au lieu de m'identifier complètement à ces perturbations météorologiques je suis l'attention qui contient tout, celle qui en a discrètement et patiemment l'intelligence .

Le moment de la méditation est vraiment le temps qui m'a le mieux donné l'occasion de vivre ça, ce petit retournement, cette petite conversion et ce grâce à des instants de clarté qui m'ont permis de voir nettement  comment tout cela fonctionne, nait et meurt, d'où ça vient etc...
Idem pour les pensées automatiques d'ailleurs. Elles leurs sont si souvent liées en plus au point qu'on ne sait plus la quelle a déclenché l'autre...qui de l'oeuf ou de la poule ... Very Happy .

La posture du corps est d'une grande aide aussi je trouve, le dos droit et la tête bien dans l'axe favorise la clarté de compréhension , et l'immobilité aussi détendue que possible permet d'avoir mieux conscience des liens de l'émotion avec le corps tout en lui offrant un espace ouvert et plus sain pour la laisser s'épanouir puis disparaitre.

Ensuite quoique disent le tsunami ou la petite émotion pernicieuse presqu'imperceptible mais aussi efficace qu'une mouche en été sur le nez d'un dormeur, c'est à Dieu que j'en confie le contenu.


PS: je ne voudrais surtout pas que vous croyiez que j’utilise le moment de la méditation pour m'attarder sur ces phénomènes et ces observations ; mais ce sont des choses qui me sont données à vivre que je m'y attarde ou pas, que je m'y attache ou pas, que je le veuille ou non.
C'est ce qu'il m'a fallu comprendre et accepter. iconredface
Revenir en haut Aller en bas
http://foidemauvaiseherbe.over-blog.com/
Guillaume



Messages : 16
Localisation : Sur Terre

MessageSujet: Re: Comment laisser les émotions se purifier dans la méditation   Jeu 14 Nov 2013 - 8:52

Oui et pour ne pas s'identifier aux émotions qui apparaissent dans la méditation, il faut les accepter.
Cela peut paraitre très contradictoire, mais ce n'est pas quand on rationnalise une émotion ou qu'on la regarde avec du recul qu'elle s'apaise. Au contraire, c'est quand on accepte de la vivre totalement dans la méditation (sans l'agir), quand on se laisse envahir par elle, déborder... qu'elle s'apaise et se purifie d'elle même au contact de la Grâce divine.

Pour ma part j'ai compris cela grâce à la méditation et à la psychothérapie (j'ai aussi mis des années à le comprendre vraiment).
Et cela a été une véritable révélation, une délivrance même.

j'ajouterai aussi que lorsqu'il y a des émotions perturbatrices dans la méditation (j'entends par là de la colère, de l'orgueil, de vieilles souffrances qui remontent...) c'est un très bon signe.
Car c'est le signe que notre méditation est profonde, que la lumière de la Grâce entre en nous, nous révèle nos zones d'ombre et les purifie peu à peu.
C'est, je crois, ce qu'exprimaient les Pères du désert quand ils disaient que le signe de la véritable prière c'est la contrition du cœur.

Ste Thérèse d'Avila compare l'âme à une chambre qui se trouve dans le noir.
Quand la lumière commence à y entrer on perçoit tout d'un coup les grosses taches qui avaient toujours été là, mais qu'on ne voyait pas dans l'obscurité. Et plus la lumière entre, plus on perçoit des zones d'ombres de plus en plus subtiles.

Ainsi plus on avance et plus on voit en soi de zones d'ombres.

C'est aussi l'enseignement de tous les Saints.
Ainsi St François d'Assise, un des plus grands Saints que la Terre ait porté se voyait lui même comme le plus grand des pêcheurs.
Revenir en haut Aller en bas
myriam

avatar

Messages : 351
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Comment laisser les émotions se purifier dans la méditation   Jeu 14 Nov 2013 - 11:38

Guillaume a écrit:
Oui et pour ne pas s'identifier aux émotions qui apparaissent dans la méditation, il faut les accepter.
Cela peut paraitre très contradictoire, mais ce n'est pas quand on rationnalise une émotion ou qu'on la regarde avec du recul qu'elle s'apaise. Au contraire, c'est quand on accepte de la vivre totalement dans la méditation (sans l'agir), quand on se laisse envahir par elle, déborder... qu'elle s'apaise et se purifie d'elle même au contact de la Grâce divine.

Pour ma part j'ai compris cela grâce à la méditation et à la psychothérapie (j'ai aussi mis des années à le comprendre vraiment).
Et cela a été une véritable révélation, une délivrance même.

j'ajouterai aussi que lorsqu'il y a des émotions perturbatrices dans la méditation (j'entends par là de la colère, de l'orgueil, de vieilles souffrances qui remontent...) c'est un très bon signe.
Car c'est le signe que notre méditation est profonde, que la lumière de la Grâce entre en nous, nous révèle nos zones d'ombre et les purifie peu à peu.
C'est, je crois, ce qu'exprimaient les Pères du désert quand ils disaient que le signe de la véritable prière c'est la contrition du cœur.
Ste Thérèse d'Avila compare l'âme à une chambre qui se trouve dans le noir.
Quand la lumière commence à y entrer on perçoit tout d'un coup les grosses taches qui avaient toujours été là, mais qu'on ne voyait pas dans l'obscurité. Et plus la lumière entre, plus on perçoit des zones d'ombres de plus en plus subtiles.

Ainsi plus on avance et plus on voit en soi de zones d'ombres.

.
Oui ; je reviens souvent pour m'aider à ce que dit saint Paul aux Ephésiens (Ephésiens 6,10) dans ce passage où il tente de leurs laisser en héritage ce qu'on a appelé les armes du chrétien.
Ca commence comme ça :

Citation :

6:10
Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante.
6:11
Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.
6:12
Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.
6:13
C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.
Ca m'avait fait l'effet d'une bombe  le jour où j'ai lu pour la première fois ce "Nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang" .Quel soulagement cette compréhension !
Les émotions justement ca fait partie de la chair et du sang (ainsi que ce fardeau psychologique que nous avons tous à porter). Et même si elles sont perturbatrices il n'y a pas à lutter . Ce ne sont pas elles qui sont mauvaises en elles-même, c'est ce qui domine sur moi, c'est tout ce qui, en dehors du Christ, a autorité sur moi et me fascine, c'est ce à quoi je m'identifie en dehors de Lui.

Ce qui est intéressant aussi c'est qu'il dit qu'il y a même des esprits méchants dans les lieux célestes( !?) Ca va dans le sens de ce que tu dis je trouve, quand tu dis qu'à mesure que la Lumière entre profondément en nous,elle révèle des zones d'ombres de plus en plus subtiles.
En langage d'aujourd'hui on parlerait peut-être du danger d'un égo qui deviendrait de plus en plus subtil jusqu'à prendre l'apparence de la spiritualité, ou bien on parle carrément d'un égo spirituel.

Il y a aussi cette phrase dans le Notre Père: "Ne nous soumets pas à la tentation mais délivre-nous du mal" .
Dans ce contexte je demande à Dieu la Grâce de pouvoir reconnaitre les pensées et les émotions comme des occasion de chute, comme des tentations à m'identifier à elles et donc à me perdre et à m'éloigner de Lui.
Les reconnaitre c'est déjà favoriser ce petit espace qu'il faut à L'Esprit pour pouvoir y loger et y souffler pour faire son oeuvre de purification, de délivrance. Ainsi même si la tentation est là je n'y suis plus soumise, ou en tout cas pas complètement.
Dans le cadre de la méditation, pour moi en tout cas, je n'ai pas forcément à renouveler cette demande sous cette forme particulière puisque la discipline de retour au mantra est chargée en elle-même de cette intention.

Guillaume a écrit:
Ainsi St François d'Assise, un des plus grands Saints que la Terre ait porté se voyait lui même comme le plus grand des pêcheurs.
Oui  .....fleur
Revenir en haut Aller en bas
http://foidemauvaiseherbe.over-blog.com/
Guillaume



Messages : 16
Localisation : Sur Terre

MessageSujet: Re: Comment laisser les émotions se purifier dans la méditation   Jeu 14 Nov 2013 - 18:33

Merci pour cette lumineuse interprétation 0009
Revenir en haut Aller en bas
JM

avatar

Messages : 126
Localisation : Breviandes
Emploi/loisirs : retraite
Humeur : bien dans sa tete

MessageSujet: re   Dim 17 Nov 2013 - 14:45

Voila bien toute la difficulté de la méditation chrétienne,comme de la prière.
Emotion et purification.
Se purifier ,c'est le chemin de guérison ,de conversion sur lequel nous sommes engagés.
Les émotions ,c,est tout ce qui nous entoure ,le monde en perpétuel mouvement engendre des émotions(le bruit de la voiture qui passe crée une émotion,qui peut déclencher en moi divers processus)je léve la tête,je perds le fil de ma reflexion,cela me gonfle.

Dans la bible,plusieurs fois ,Jésus utilise le mot purification ,se purifier.
Naaman le Syrien qui est lépreux et rend visite au prophéte Elisée qui lui recommande de plonger 7 fois dans le Jourdain.
La réponse qui lui est proposée déclenche une émotion forte ,avec des bonnes raisons de ne pas poursuivre avec de plus ou moins bonnes raisons .
L'aide va lui venir de son serviteur et Naaman va se plonger dans le Jourdain et sera purifier.
De même,avec les lépreux qui viennent à distance de Jésus sur la route de Jérusalemen"Maitre ,prends pitié de nous".Allez vous montrer aux prétres,sur la route ,ils sont purifiés ,un seul revient rendre gloire à Dieu .Jésus lui dit alors"Va,ta foi t'as sauvé,tu es guéris"
Non seulement purifié ,mais guéris.Les autres ont laissé leurs émotions les envahir.

Maranatha-Viens Seigneur Jésus:la réponse,la mienne :Viens
Je suis convaincu que c'est dans cette abandon total ,que tout se passe .

Avant ,il n'y avait pas de pilote dans ma vie .En acceptant de suivre le Christ ,je suis ressuscité à la vie .L'homme ancien a disparu ,un homme nouveau s'est levé.

Et si j'avais la foi ,gros comme une graine de moutarde,je dirais à ce cédre d'aller se planter dans la mer.

C'est dans le silence ,dans cet abandon total que l'on va apporter "du fumier autour du figuier stérile" afin que la récolte soit belle .

Que la Paix soit avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
JM

avatar

Messages : 126
Localisation : Breviandes
Emploi/loisirs : retraite
Humeur : bien dans sa tete

MessageSujet: comment laisser les émotions se purifier dans la méditation   Mar 18 Fév 2014 - 7:20

Un KDO.

La véritable raison pour laquelle tu ne réussis pas toujours ta méditation, la voici – et je ne me trompe pas ! Tu commences ta méditation dans l’agitation et l’anxiété. Cela suffit pour que tu n’obtiennes jamais ce que tu recherches, car ton esprit n’est pas concentré sur la vérité que tu médites et il n’y a pas d’amour dans ton cœur.
 
Cette anxiété est vaine. Tu n’en retireras qu’une grande fatigue spirituelle et une certaine froideur de l’âme, surtout au niveau affectif.
 
Je ne connais à cela nul autre remède que celui-ci : sortir de cette anxiété. C’est en effet un des obstacles majeurs à la pratique religieuse et à la vie de prière. Elle nous fait courir pour nous faire trébucher. Je ne veux vraiment pas te dispenser de la méditation simplement parce qu’il te semble que tu n’en retires aucun profit. Au fur et à mesure que tu feras le vide en toi-même, que tu te débarrasseras de cet attachement dans l’humilité, le Seigneur te fera le don de l’oraison qu’il garde dans sa main droite.
 
Saint Padre Pio de Pietrelcina (1887-1968), capucin sunny  unange 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment laisser les émotions se purifier dans la méditation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment laisser les émotions se purifier dans la méditation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Progresser dans la méditation
» Comment se comporter dans un temple religieux catholique...
» Comment faites-vous pour ne ^pas sombrer dans la routine?
» Comment sont organisés les rythmes scolaires dans votre école ?
» comment modifier un prix dans PRESTO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Méditation chrétienne  :: Vie spirituelle :: La méditation : théories et conceptions-
Sauter vers: